Radisson dépose sur SEDAR le rapport 43-101 relié à la mise à jour de l’estimation des ressources du projet O’Brien

Rouyn-Noranda, Québec : Ressources minières Radisson Inc. (TSXV: RDS) («Radisson» ou la «Société») est heureuse d’annoncer qu’elle a déposé sur SEDAR le rapport technique conforme aux normes NI 43-101 (le « Rapport ») comprenant la mise à jour de l’estimation des ressources courantes du projet O’Brien situé le long de la faille Larder-Lake-Cadillac, à mi-chemin entre les deux villes minières de Rouyn-Noranda et Val-d’Or au Québec (Voir figure 2).

Le rapport, disponible sur SEDAR, supporte la vision de la société d’explorer et de mettre en valeur un projet aurifère à haute teneur, se trouvant le long d’une faille majeure, dans un camp minier reconnu mondialement et ayant été l’hôte d’une production historique à fortes teneurs (1 197 147 tonnes métriques à 15.25 g/t Au pour 587 121 onces d’or entre 1926-1957; InnovExplo, mars 2018);

Faits saillants du communiqué

  • Le gisement O’Brien (« O’Brien ») à une teneur de coupure de 3.5 g/t en or (« Au ») :
    • 95% d’augmentation pour les ressources Indiquées pour 233 491 onces à une teneur de 6,45 g/t Au
    • 3% d’augmentation pour les ressources Présumées pour 194 084 onces à une teneur de 5,22 g/t Au
  • Le projet O’Brien demeure ouvert en profondeur sous la barre des 600 mètres
  • Les résultats de 29 787 mètres de forage ont été intégrés lors de la mise à jour
  • Le secteur de la Zone F, contigüe et à l’Ouest de la zone 36E n’a pas été intégrée à la mise à jour, la société évalue que ce secteur représente une excellente opportunité de croissance pour le projet O’Brien.
    (Voir vue isométrique 3D vers le Nord-Est du facteur métal du Groupe de Piché)
  • Une foreuse est en opération au projet O’Brien et poursuit le programme de forage de 11 000 mètres

Ressources du projet O’Brien – Une augmentation substantielle

Le rapport déposé aujourd’hui incorpore près de 29 787 mètres de forage complétés en 2016 et 2017 au projet O’Brien. Le rapport démontre une conversion substantielle des onces Présumées vers la catégorie Indiquées, résultant en une augmentation de 95% des onces d’or à une teneur de coupure de 3,5 g/t Au. En parallèle, la société a été en mesure de renouveler le nombre d’onces d’or dans la catégorie Présumée, incluant une augmentation de 3%. Ces résultats suggèrent que la poursuite des travaux de forages au projet O’Brien pourrait continuer d’avoir un impact positif sur les ressources courantes.

Estimé des ressources minérales

Mars 2018
Indiquées
Présumées
SecteurCut-off
g/t Au
TonnageTeneur
g/t Au
OncesSecteurCut-off
g/t Au
TonnageTeneur
g/t Au
Onces
Ensemble
des secteurs
2.50
3.00
3.50
4.00
4.50
5.00
1 800 104
1 409 734
1 125 447
910 885
751 753
624 734
5.14
5.81
6.45
7.09
7.70
8.30
297 466
263 108
233 491
207 696
186 019
166 671
Ensemble
des secteurs
2.50
3.00
3.50
4.00
4.50
5.00
2 054 524
1 519 190
1 157 021
830 615
538 938
416 123
4.22
4.74
5.22
5.80
6.65
7.21
278 644
231 612
194 084
154 833
115 833
95 508

Notes accompagnant la table des Ressources courantes :
1. La Personne Qualifiée et indépendante pour l’estimé des Ressources Minérales, tel que définis par 43-101, est Christine Beausoleil, géo., et la date effective de l’estimé est le 20 Mars 2018.
2. Les Ressources Minérales sont classifiées comme des Ressources Indiquées et Présumées selon les définitions du CIM 2014.
3. Les Ressources Minérales ne sont pas des Réserves Minérales et leur viabilité économique n’a pas été démontrée.
4. Les résultats sont présentés in situ et non dilués.
5. Les scénarios de sensibilité à la teneur de coupure sont présentés à 2,5 g/t Au à 5,0 g/t Au. Les ressources officielles sont présentées à une teneur de coupure de 3,5 g/t Au. La teneur de coupure devra être éventuellement réévaluée à la lumière des conditions de marchés (prix de l’or, taux de change, coûts d’opération, etc.).
6. Le seuil de coupure a été établi à 30 g/t Au (5.0 g/t Au pour l’enveloppe de dilution) sur les analyses des carottes de forage. La modélisation des teneurs a été effectuée à partir des données de forage composités à 0.75 m en utilisant la méthode de l’inverse de la distance au carré (ID2) sur un bloc modèle avec des blocs de 3 m x 3 m x 3 m.
7. Une densité de 2,75 g/cm3 a été utilisée pour l’ensemble des zones.
8. Une épaisseur minimale vraie de 1,5 m a été appliquée, en utilisant la teneur du matériel adjacent lorsque analysée, ou une valeur à zéro si non-analysé pour les 17 différentes zones minéralisées.
9. Le tonnage et les onces estimés ont été arrondis à l’unité près. Tout écart entre les totaux est dû aux effets d’arrondissement. Les pratiques d’arrondissement sont conformes aux recommandations établies par le formulaire 43-101F1.
10. InnovExplo n’est pas au courant de problèmes environnementaux, de permis, juridiques, relatifs aux titres, de fiscalité, de politique sociopolitique, de commercialisation ou d’autres questions pertinentes qui pourraient avoir une incidence importante sur l’estimation des ressources minérales.

Prochaines étapes

Tel qu’annoncé le 24 avril 2018, Radisson poursuit sa campagne de forage en cours, avec une foreuse active. Le programme de forage a été augmenté à 11 000 mètres, ayant comme cibles principales :

  • La Zone F (4 000 mètres planifiées) exclue de l’estimé de ressources courantes, et qui demeure un excellent potentiel de croissance pour le projet O’Brien,
  • L’extension verticale d’un vecteur d’épaississement identifié sur la zone 36E (1 200 mètres) par le ré-échantillonnage de sondages historiques.

Aussi, l’ensemble des secteurs du gisement demeure ouvert en profondeur, sous la barre des 550 mètres. Les travaux actuels permettront la planification d’un programme de forage.

Personne qualifiée

Catherine Jalbert, géo., agit en tant que personne qualifiée pour Radisson selon le Règlement 43-101 et a révisé et approuvé l’information technique contenue dans ce communiqué de presse.

La Personne Qualifiée d’InnovExplo Inc. responsable de la mise à jour de l’estimation des ressources minérales, tel que définis par le règlement 43-101, est Christine Beausoleil, géo., elle déclare qu’elle a lu ce communiqué de presse et que l’information scientifique et technique présentée est conforme.

À propos de Ressources Minières Radisson Inc.

Radisson est une société d’exploration minière basée au Québec. Le projet O’Brien, recoupé par la faille régionale de Cadillac, constitue le principal actif de Radisson. Le projet est l’hôte de l’ancienne mine O’Brien considérée avoir été le principal producteur d’or à fortes teneurs de la ceinture de roches vertes de l’Abitibi à l’époque de sa production (1 197 147 tonnes métriques à 15.25 g/t Au pour 587 121 onces d’or entre 1926-1957; InnovExplo, mars 2018).

Pour toutes informations, contactez :

Mario Bouchard
Président et chef de la direction
Tél. : (819) 277-6578
mbouchard@radissonmining.com

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Énoncés prospectifs : Ce communiqué de presse peut contenir certains énoncés prospectifs. Toutes les affirmations incluses aux présentes, incluant la Date de clôture prévue, mais excluant certains faits historiques, correspondent à de l’information prospective et ces énoncés comprennent des éléments de risque et d’incertitude. Nul ne peut garantir que ces énoncés se révèleront exacts et il s’ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes qui pourraient faire en sorte que ces énoncés changent de façon importante, ainsi que les hypothèse retenues pour développer de tels énoncés sont décrits dans la documentation de divulgation de Radisson sur le site web de SEDAR au www.sedar.com.