Radisson recoupe 14,90 g/t Au sur 8,00 m, 41,04 g/t Au sur 2,30 m et 5.73 g/t Au sur 9.20 m démontrant le potentiel d’expansion des ressources à l’est et l’ouest du premier vecteur d’enrichissement au projet O’Brien

Rouyn-Noranda, Québec : Ressources minières Radisson Inc. (TSXV: RDS) (« Radisson » ou la « Société ») est heureuse d’annoncer aujourd’hui des résultats significatifs à hautes teneurs en or de la campagne de forage d’exploration en cours au projet aurifère O’Brien. Le projet O’Brien se situe le long de la faille Larder-Lake-Cadillac, à mi-chemin entre les deux villes de Rouyn-Noranda et Val-d’Or au Québec. (Voir figure 1 and figure 2)

À ce jour, les forages continuent de valider le modèle litho-structural publié en février 2019, tout en démontrant le potentiel d’expansion des ressources en profondeur et latéralement au projet O’Brien. Les efforts d’exploration se sont limités à environ 1 km à l’est de l’ancienne mine O’Brien, historiquement reconnue comme l’ancienne mine d’or la plus riche au Québec en termes de teneur (1 197 147 tonnes métriques à 15.25 g/t Au pour 587 121 onces d’or entre 1926-1957). Suivant l’acquisition du projet New Alger (août 2020), Radisson détient maintenant approximativement 5,2 km de terrains prospectifs le long de la prolifique faille Larder-Lake-Cadillac, incluant environ 2,5 km à l’est et l’ouest du puits principal de l’ancienne mine O’Brien.

Faits saillants

  • Potentiel d’expansion des ressources à l’ouest du premier vecteur d’enrichissement
    • OB-20-168 : 14,90 g/t sur 8,00 m (incl. 22,24 g/t sur 2,30 m et 33,94 g/t sur 2,00 m) approximativement 50 m à l’ouest de la frontière de ressources courantes
  • Potentiel d’expansion des ressources à l’est du premier vecteur d’enrichissement (multiples intervalles de 30 à 100 m à l’est de ressources courantes)
    • OB-20-164 : 41,04 g/t sur 2,30 m (incl. 170,50 g/t sur 0,55 m) et 10,46 g/t sur 2,05 m (incl. 36,40 g/t sur 0,50 m)
    • OB-20-170 : Multiple intervalles incluant 5,27 g/t sur 7,40 m et 5,73 g/t sur 9,20 m (incl. 13,45 g/t sur 1,90 m et 12,15 g/t sur 2,00 m)
  • Le programme de forage en cours est augmenté de 70 000 m pour un total de 130 000 m depuis la réalisation de l’estimation des ressources courantes en juillet 2019
    • 57 154 m complétés à la fin de 2020, les résultats sont attente pour 10 790 m
  • Une encaisse approximative de $15 M suivant le financement clôt en novembre 2020

Mise à jour corporative

  • Kenneth Williamson nominé Aviseur sénior en géologie
  • Nicolas Guivarch promu en tant que Superviseur de l’exploration
  • Richard Nieminen a résigné de ses fonctions de Directeur de l’exploration

Résultats d'exploration

Sondage De (m)À (m)Intervalle (m)Teneur g/t AuCommentaires
OB-20-160
32.6534.451.807.45Sédiments du Pontiac
Incluant32.6533.450.8016.60
OB-20-163
67.20 69.10 1.90 5.61 Sédiments du Pontiac
Incluant68.10 69.101.0010.40
OB-20-164
196.25198.552.3041.04Sédiments du Pontiac*VG
Incluant198.00198.550.55170.50
Et493.85495.902.0510.46Piché Grauwacke*VG
Incluant493.85494.350.5036.40
Et503.25505.001.755.84 Piché Basalte*VG
Incluant 503.25503.750.5019.65
OB-20-168
591.00599.008.0014.90Contact Porphyre– Basalte*VG
Incluant 591.00 593.30 2.30 22.24
Qui inclut 591.00 592.30 1.30 39.00
Et 597.00 599.00 2.00 33.94
Qui inclut 598.00 599.00 1.00 67.50
OB-20-170
213.50215.502.008.43 Sédiments du Pontiac
Incluant 214.50215.50 1.00 16.80
Et562.60570.007.40 5.27Piché Conglomérat
Incluant562.60567.404.806.82
Qui inclut565.40567.40 2.009.83
Et576.00 578.002.004.02 Piché Conglomérat*VG
Incluant577.00578.001.00 6.15
Et
593.10 602.309.205.73 Porphyre Nord*VG
Incluant593.10595.00 1.9013.45
Qui inclut594.00 595.00 1.0025.30
Incluant 600.30602.302.0012.15
Qui inclut601.30602.301.0023.20
1. VG dénote présence d’or visible
2. les résultats sont présentés en longueurs forées. L’épaisseur vraie est estimée entre 70% à 80% de la longueur forée. Les résultats présentés démontrent une longueur minable minimale (1,5 m longueur vraie) en ligne avec les paramètres utilisés dans l’estimation des ressources publiée en 2019.
3. Les teneurs non coupées sont présentées. Une teneur de coupure de 60 g/t Au a été utilisée lors de l’estimation des ressources en 2019.
4. Le tableaux présente seulement les intervalles au-dessus d’une teneur de coupure de 5 g/t Au et la longueur minimale minable utilisée lors de l’estimation des ressources en 2019. Pour l’ensemble des résultats de forage en cours cliquez ici.

Les résultats de forage démontrent le potentiel de croissance des ressources à l’est du premier vecteur d’enrichissement (300 m à l’est de l’ancienne mine O’Brien)

  • Le sondage OB-20-164 a retourné de multiples intervalles minéralisés approximativement 38 m à l’est de ressources courantes modélisées sur le premier vecteur d’enrichissement :
    • 41,04 g/t Au sur 2,30 m longueur carotte (profondeur verticale de 185 m) incluant 170,50 g/t Au sur 0,55 m, incluant un intercept d’or visible et;
    • Des intervalles à hautes teneurs 280 m en-dessous de l’intervalle ci-haut, incluant;
      • 10,46 g/t sur 2,05 m longueur carotte incluant 36,40 g/t sur 0,50 m et
      • 5,84 g/t sur 1,75 m longueur carotte incluant 19,65 g/t sur 0,50 m
      • Ces intervalles ont été obtenus respectivement :
        • Approximativement 150 m au-dessus et 50 m à l’ouest de l’intervalle de 110,97 g/t sur 2,50 préalablement publié dans le sondage OB-20-167
        • Approximativement 150 m au-dessus et 55 m à l’ouest d’un intervalle historique de 1920,00 g/t sur 0,21 m

 

Figure 3. OB-20-164 : Distribution des teneurs en or de 493,85 m à 505,00 m

  • Le sondage OB-20-170 a retourné de multiples intervalles minéralisés approximativement 25 m à l’est de ressources courantes modélisées sur le premier vecteur d’enrichissement (et approximativement 110 m à l’est des intervalles à hautes teneurs du sondage OB-20-164):
    • 8,43 g/t Au sur 2,00 m longueur carotte (profondeur verticale de 205 m) incluant 16,80 g/t Au sur 1,00 m et;
    • Des intervalles à hautes teneurs 335 m en-dessous de l’intervalle ci-haut, incluant;
      • 5,27 g/t sur 7,40 m longueur carotte incluant 9,83 g/t sur 2,00 m et
      • 4,02 g/t sur 2,00 m longueur carotte incluant 6,15 g/t sur 1,00 m et
    • 5,73 g/t sur 9,20 m longueur carotte (profondeur verticale de 570 m) incluant :
      • 13,45 g/t sur 1,90 m longueur carotte incluant 25,30g/t sur 1,00 m et
      • 12,15 g/t sur 2,00 m longueur carotte incluant 23,20g/t sur 1,00 m
    • Les sondages OB-20-164, OB-20-167 et OB-20-170 démontrent le potentiel de croissance des ressources jusqu’à 38 m à l’est de la frontière de ressources courantes entre des profondeurs verticales de 465 m et 615 m.

Figure 4. OB-20-170 : Distribution des teneurs en or de 554,00 m à 579,80 m et 593,10 m à 602,30 m

Potentiel d’expansion des ressources à l’ouest du premier vecteur d’enrichissement (300 m à l’est de l’ancienne mine O’Brien)

  • Le sondage OB-20-168 a retourné 14,90 g/t sur 8,00 m (profondeur verticale de 475 m) approximativement 60 m à l’ouest de ressources courantes sur le premier vecteur. Cet intervalle minéralisé plus large inclut :
    • 22,24 g/t Au sur 2,30 m longueur carotte, incluant 39,00 g/t Au sur 1,30 m, de l’or visible et
    • 33,94 g/t sur 2,00 m longueur carotte, incluant 67,50 g/t sur 1,00 m
  • L’intervalle à hautes teneurs fût obtenu 330 m en-dessous d’un intervalle de 92,89 g/t sur 2,60 m (OB-20-153) et approximativement 55 m et 145 m au-dessus d’intervalles historiques de 21,46 g/t sur 1,70 m (OB-17-23) et 124,57 g/t sur 0,82 m (ST-1029).
  • Les deux intervalles ont été obtenus à l’intérieur de multiples structures minéralisées qui semblent s’aligner avec la plongée du premier vecteur d’enrichissement, mis en valeur par des forages historiques et des forages d’exploration complétés en-dessous des ressources courantes
  • Les résultats des sondages OB-20-168, OB-20-159, OB-20-158 et OB-20-153 et d’autres résultats historiques démontrent le potentiel d’étendre les ressources jusqu’à 60 m à l’ouest des ressources courantes, et ce près de la surface jusqu’à une profondeur verticale de 475 m

Figure 5. OB-20-168 : Distribution des teneurs en or de 583,00 m à 606,00 m

  • En plus des résultats obtenus dans le sondage OB-20-168, les sondages OB-20-160 et OB-20-163 ont retourné des intervalles de 7,45 g/t sur 1,80 m et 5,61 g/t sur 1,90 m dans les Sédiments du Pontiac suggérant la présence et continuité de zones minéralisées d’orientation ENE à l’intérieur cette unité géologique

Les forages à O’Brien continuent de valider le modèle litho-structural et mettent en valeur le potentiel d’expansion des ressources latéralement et en profondeur

  • Les résultats de forages obtenus à ce jour continuent de définir et étendre trois vecteurs à hautes teneurs situés respectivement 300 m, 600 m et 900 m à l’est de l’ancienne mine O’Brien.
  • Les résultats sont en attente pour des forages d’exploration sur chacun des trois vecteurs
  • Ces vecteurs d’enrichissement sont similaires aux structures minées dans l’ancienne O’Brien jusqu’à une profondeur de 1 100 m (Production historique de 587 121 oz à une teneur de 15.25 g/t Au)
  • Les résultats courants ont démontré la continuité de la minéralisation bien en dessous des ressources courantes définies sur les trois vecteurs d’enrichissement connus à ce jour, laquelle demeure ouverte pour expansion latéralement et en profondeur :
    • Sur le premier vecteur d’enrichissement, les forages ont démontré la continuité de la minéralisation jusqu’à une profondeur verticale de 950 m, approximativement 350 m en dessous des ressources courantes qui se limitent aux premiers 600 m verticaux sur le secteur.
    • Sur le second vecteur d’enrichissement, les forages ont démontré la continuité de la minéralisation jusqu’à une profondeur verticale de 770 m, approximativement 300 m en-dessous des ressources courantes qui se limitent majoritairement aux premiers 400 m verticaux sur le secteur.
    • Sur le troisième vecteur d’enrichissement, les forages ont recoupé la minéralisation jusqu’à une profondeur verticale de 500 m. Les ressources courantes sur ce secteur s’étendent présentement de la surface jusqu’approximativement une profondeur de 240 m verticaux.
  • L’ensemble des forages complétés durant la campagne en cours furent limités à environ seulement 1 km à l’est de l’ancienne mine O’Brien, représentant une faible partie des plus de 5 km de terrains prospectifs détenus par Radisson le long de la prolifique faille Larder-Lake-Cadillac.

57 743 m de forage ont été complétés, les résultats sont en attente pour environ 10 790 m

  • Ce communiqué représente approximativement 4 979 m de forage
  • Avec une encaisse approximative de 15 M $, la société est entièrement financée pour augmenter le programme à plus de 130 000 m jusqu’à la fin de 2021.
  • Les résultats publiés à ce jour représentent seulement 36% des 130 000 m planifiés

Mise à jour corporative

  • Kenneth Williamson nommé en tant que Aviseur sénior en géologie
  • Nicolas Guivarch, promu en tant que Superviseur de l’exploration
  • Richard Nieminen, a résigné de ses fonctions de Directeur de l’exploration

Radisson est heureuse d’annoncer qu’elle signé une entente de services avec Solution 3DGéo Inc., afin de nommer Kenneth Williamson (géo, M.Sc.) en tant qu’Aviseur sénior en géologie. M. Williamson, Président de Solution 3DGéo Inc., est un géologue possédant près de 20 années d’expérience dans l’industrie minière. En 2002, il a obtenu une maîtrise en géologie structurale à l’Université Laval. Il a préalablement œuvré dans des rôles techniques clés auprès de sociétés comme Goldcorp, Rubicon Minerals et Premier Gold, s’y ajoutant une expérience en service conseil avec les firmes InnovExplo et MRB et Associés. M. Williamson est impliqué auprès de Radisson et du projet O’Brien depuis 2018. Il a été responsable du développement du modèle litho-structural et de l’estimation des ressources minérales courantes publiée en 2019. M. Williamson travaillera en collaboration avec les équipes de direction et technique de la société afin d’assister dans la planification et l’exécution du programme d’exploration, ainsi que de maintenir son rôle clé pour l’interprétation géologique et les efforts de modélisation 3D engagés par la société.

De plus, Nicolas Guivarch (géo, M.Sc.) a été promu en tant queSuperviseur de l’exploration. M. Guivarch, qui a joint Radisson en aout 2019, est un géologue qui possède près de 10 années d’expérience en exploration. Ses expériences préalables incluent des rôles auprès de AREVA, InnovExplo, Ressources Métanor Inc et MRB et Associés. En 2009, il a obtenu une maîtrise en géologie de l’Université d’Orléans. M. Guivarch fait partie intégrante de l’équipe de Radisson depuis août 2019, ayant été impliqué dans tous les aspects des programmes d’exploration au projet O’Brien. Son implication en tant que Superviseur de l’exploration permettra d’assurer une exécution fluide du programme d’exploration.

En date du 31 décembre 2020, M. Richard Nieminen a remis sa démission en tant que Directeur de l’exploration. La société désire le remercier pour sa précieuse contribution au cours des deux dernières années et lui souhaite le meilleur des succès dans ses projets futurs.

Enfin, afin de remplir de nouveaux défis professionnels le contraignant dans ses présentes fonctions d’administrateur chez Radisson, Tony Brisson a remis sa démission en tant qu’administrateur de la société, en date du 15 janvier 2021. La société désire le remercier pour sa précieuse contribution et lui souhaite le meilleur des succès dans ses projets futurs.

 

Figure 6. Projet O’Brien : Secteur des ressources courantes à une teneur de coupure de 5 g/t Au, Vue longitudinal regard vers le Nord

Figure 7. Projet O’Brien : Vues en section Sondages OB-20-164, OB-20-168 et OB-20-170

Figure 8. Or visible : Sondages OB-20-164, OB-20-168 et OB-20-170

Assurance Qualité / Contrôle Qualité

Toutes les carottes de forages de cette campagne sont de calibre NQ. Les analyses ont été réalisées de façon systématique sur une moitié sciée de la carotte. La seconde moitié de la carotte est conservée pour référence future. Les analyses ont été effectuées avec la procédure standard de pyro-analyse avec finition par Absorption Atomique (AA). Les échantillons ayant des résultats supérieurs à 5g/t ont systématiquement été ré-analysés par gravimétrie. Les échantillons contenant de l’or visible ont systématiquement été analysés avec la procédure de tamisage métallique – pulvérisation totale. Le protocole de contrôle de qualité comprend l’insertion d’un échantillon standard, d’un blanc et d’un doublon pour chaque groupe d’échantillons. Radisson a retenu les services du Laboratoire ALS Canada Ltd. à Val-d’Or au Québec.

Personnes qualifiées

Kenneth Williamson, géo, M.Sc., Aviseur sénior en géologie et Nicolas Guivarch, géo, M.Sc., Superviseur de l’exploration agissent en tant que personnes qualifiées pour Radisson selon le Règlement 43-101 et ont révisé et approuvé l’information technique contenue dans ce communiqué de presse.

 

À propos de Ressources Minières Radisson Inc.

Radisson est une société d’exploration minière basée au Québec. Le projet O’Brien, détenu à 100%, recoupé par la faille régionale de Cadillac, est localisé à l’intérieur du camp minier Bousquet-Cadillac et constitue le principal actif de Radisson. Le camp minier Bousquet-Cadillac a produit plus de 21 000 000 d’onces d’or au cours des 100 dernières années. Le projet est l’hôte de l’ancienne mine O’Brien, considérée avoir été le principal producteur d’or à fortes teneurs de la ceinture de roches vertes de l’Abitibi à l’époque de sa production (1 197 147 tonnes métriques à 15.25 g/t Au pour 587 121 onces d’or entre 1926-1957; Kenneth Williamson 3DGeo-solution, juillet 2019).

Au nom du conseil d’administration de la Société

Mario Bouchard
Chef de la direction et administrateur

Pour plus d’information, visitez notre site web au www.radissonmining.com ou contactez :

Hubert Parent-Bouchard
Directeur du développement corporatif
(819) 763-9969
hpbouchard@radissonmining.com

Certaines informations décrites sont sujettes à l’approbation des autorités règlementaires. La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Énoncés prospectifs :

Tous les énoncés, autres que les faits historiques, contenus dans le présent communiqué de presse, y compris, sans s’y restreindre, ceux relatifs à l’utilisation prévue du produit de la levée de fonds du placement, le développement du projet O’Brien et de manière générale, le paragraphe « À propos de Ressources Minières Radisson Inc. » ci-dessus, qui décrit essentiellement les perspectives de la Société, constituent de « l’information prospective » ou des « énoncés prospectifs » selon le sens attribué par aux lois sur les valeurs mobilières applicables et sont fondés sur des attentes, des estimations et des prévisions faites en date du présent communiqué de presse. Les énoncés prospectifs sont nécessairement fondés sur un certain nombre d’estimations et d’hypothèses qui, bien que considérées comme raisonnables par la Société au moment où ces énoncés ont été formulés, sont assujetties à des incertitudes et à des imprévus importants sur les plans opérationnel, économique et concurrentiel. Ces estimations et ces hypothèses peuvent s’avérer inexactes. Beaucoup de ces incertitudes et de ces imprévus peuvent affecter directement ou indirectement ou pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement de ceux avancés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs et les événements futurs, pourraient sensiblement différer de ce qui est présentement anticipé par la Société. Ces facteurs de risques et incertitudes qui pourraient faire en sorte que ces énoncés changent de façon importante, ainsi que les hypothèses retenues pour développer de tels énoncés sont décrits dans la documentation de divulgation de Radisson sur le site web de SEDAR au www.sedar.com.

Par leur nature même, les énoncés prospectifs comportent un nombre d’incertitudes et de risques intrinsèques, tant généraux que particuliers, et il est possible que les estimations, prévisions, projections et autres énoncés prospectifs ne se matérialisent pas ou que les hypothèses ne reflètent pas les résultats futurs. Les énoncés prospectifs sont présentés dans le but de fournir de l’information sur les efforts de la direction de développer projet O’Brien et, plus généralement, les attentes et les plans de la direction relatifs à l’avenir. Les lecteurs sont mis en garde contre le risque d’accorder une crédibilité excessive à ces énoncés prospectifs puisqu’un certain nombre de facteurs de risque importants et d’événements futurs pourraient entraîner des différences sensibles entre les résultats réels et les croyances, plans, objectifs, attentes, prévisions, estimations, hypothèses, et intentions exprimés dans ces énoncés prospectifs. Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse sont concernés par ces mises en garde et ceux faits dans nos autres dépôts auprès des organismes canadiens de réglementation des valeurs mobilières. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser des énoncés prospectifs ou d’expliquer une différence considérable entre les événements réels subséquents et ces énoncés prospectifs, sauf dans la mesure requise par la loi applicable.